Bonjour tout le monde,

Pour ceux qui n'ont pas facebook voici le compte-rendu de Raphaël après son trail à La Réunion. (Notez l'objectif: "ne pas être ridicule"... pauvre de nous)

"Nous sommes arrivés à la Réunion début octobre. Je débute le séjour par le reconnaissance des 25 derniers km de la course avec Nicolas et Thibaud . Ça passe pour les montées mais les descentes sont très difficiles techniquement ; même en me forçant, je n'arrive pas à courir. 

Ensuite 6 jours de rando avec Amandine dans les cirques. Ces randos m'ont permis de découvrir la magnifique région, de ma familiariser avec le terrain (encore une fois très spécifique) de rencontrer un traileur qui prépare son 23ème Grand Raid à 63 ans (il m'expliquera comment dormir une seconde en courant – ces types sont complètement dingues !!!!).

Jour de la course : départ à 21h30 pour arriver sur place vers minuit. Départ à 3h00 pour 65km, 3500 de D+ et 4500 de D- ; Objectif : ne pas être ridicule, rentrer en un seul morceau. 
Les 20 premiers km se passent très très bien, j'ai adoré courir de nuit sur ces petits sentiers hors de toute civilisation. On s'y sent seul au monde avec notre petite frontale pour nous éclairer. Heureusement, à ce moment, le parcours n'est pas trop technique.

À 5h30 du matin, splendide spectacle au levé du soleil sur le cirque de Mafate... je prends deux secondes pour lever la tête.

Au 20ème km, je chute brutalement sur une partie plate. Deux gars me relèvent et je reste assis 2-3 minutes pour me remettre de mes émotions. Je constate que mon poignet droit est très douloureux, je ne peux plus le bouger. 
Je vais donc devoir terminer la course sans main droite. Je reste néanmoins positif : le reste fonctionne (les jambes, la tête, et surtout l'estomac !!).

A mi parcours après une belle ascension, Amandine m'attend pour un ravito perso. Je m'allège de ma frontale, de mon kway (obligatoire) et je reprends rapidement ma course en étant content d'être là. Ensuite une longue descente avec des passages très difficiles : la technique était de s'accrocher d'arbre en arbre, des cordes sont installées pour nous aider. Autant dire qu'avec une seule main, j'ai fait des parties en marche arrière pour pouvoir me tenir correctement.

Ensuite, reprise du parcours déjà reconnu, je me dis que c'est bon, je terminerai sauf incident majeur. A 11km de l'arrivée dernier ravito perso.

Les 4 derniers km (500m de D-) auront été longs, il commence à pleuvoir, le terrain devient très glissant en plus d'être technique. Je reste cool même si beaucoup de personnes me dépassent.

Je termine en 11h55 à la 87eme place sur 1100 à l'arrivée (1800 au départ).

J'étais curieux de voir ce qui ce faisait dans un autre sport d'endurance, j'ai pas été déçu 

Un grand merci à ceux qui m'ont encouragé, écrit,.....

ps : pour les observateurs, vous aurez vu que tous les concurrents portent le t-shirt de la course. Ce n'est pas qu'il est particulièrement confortable, c'est simplement que c'est obligatoire sous peine de 15 min de pénalité... A chaque course sa particularité."

pixiz Raphael Mascareignes

#Mascareignes #GrandRaid #Trail #Objectifdefindesaison

Facebook TITAN

fbtitan

Sponsors

Terrassements Thomas

LOGO GYMNASIUM comp

franki

belfius nivelles16

eurotraffic2

adecco

assurance

Logo Nivelles sports Association